ARTIST AU PAYS DES MERVEILLES D’ÉRIC ROUX-FONTAINE

Le peintre retient ses cheveux longs dans un bandeau récupéré d’une ancienne chemise fétiche. Pour s’immerger avec force et sans retenue, pour entrer en peinture, corps et esprit aisément libres et en mouvement. Peindre, c’est travailler son regard autrement, en préserver toute l’acuité. Ainsi accompagner l’amplitude de son geste avec le meilleur des outils : sa main. ÉRIC ROUX-FONTAINE, impossible d’oublier ce nom ! Comme on aimerait l’approcher plus, observer longtemps celui qui tamise le monde, intrigués que nous sommes par cette anecdote délicieuse. En réponse à un journaliste qui insistait pour le classer dans une catégorie : “ Pour votre métier : Qu’est-ce que je mets alors ? ” “ – Équilibriste, mettez équilibriste.”

Il y a une dizaine d’années, Brigitte et François recherchaient une peinture dans l’esprit de Gustave Moreau. Dans une exposition parisienne, ils étaient restés littéralement subjugués par l’œuvre d’Éric Roux-Fontaine. Le courant est immédiatement passé. Ses sujets, ses thématiques et ses centres d’intérêt étaient aussi les leurs. Que ce soit sur son travail, mais aussi sur les Gitans, les Roms, Tony Gatlif (réalisateur, acteur) ou Titi Robin (musicien), tous les échanges convergeaient vers l’enchantement des goûts partagés. « Il y a des rencontres qui sont simples et celle-ci l’était » se souviennent en cœur Brigitte et François.

Après ses études aux Beaux-Arts, il prend la route et parcourt le monde. Au cours de son périple, sa rencontre avec les Tziganes est décisive. Les réminiscences de ses explorations auprès des communautés indiennes d’Amérique Centrale ou sur quelques territoires d’Inde rendent intarissable la source d’inspiration primordiale de l’artiste.

François G. se sent « invité, embarqué dans son monde féerique. L’œuvre choisie « Wonderland » est une sollicitation à plier bagage, oublier les obligations pour plonger dans son univers. Devant ses tableaux, nous ressentons deux mouvements qui s’opposent.  Le temps qui prend tout son temps, la lenteur de l’évolution de la nature depuis la nuit des temps.  Et le balancier qui pivote parce que la main de l’homme s’inscrit dans la hâte, l’empressement et l’impétuosité. Dans ce match, la nature gagne toujours. »

Pour ce thème printanier « Wonderland », nous sommes tout particulièrement heureux de ce nouveau rapprochement avec Éric Roux-Fontaine

L’admirateur de Gauguin ou de Whistler aurait-il fait un clin d’œil à David Hockney dans cette série récente des « piscines » ? Il l’a en tout cas salué tout dernièrement à la Maison Marin en région parisienne. C’est « l’Adresse » des produits et des services aux artistes Peintres, musées et professionnels des Beaux-Arts. Vous dire qu’on aurait aimé y être coule de source !

Quel bonheur d’entendre Éric nous réitérer toute sa confiance. La preuve en est : nous avons pris la liberté, pour des raisons de style, de conjonctions d’éléments, de faire disparaître sa nageuse. À l’origine, sa toile montrait une baigneuse dans l’eau, au cœur du jour. Bienveillant, il s’est laissé surprendre, curieux de notre appropriation et de notre transformation. Sincèrement, nous ne regrettons pas d’avoir sauté à l’eau.

Son personnage nage maintenant sous l’eau. Comme, on passerait de l’autre côté du miroir d’eau, elle s’est effacée pour ARTIST. Mais on sent sa présence, l’esprit de la nature, l’exubérance végétale et la nature humaine.

Retour des beaux jours. Premières heures de douceur retrouvée. Envies d’éclats de soleil. Plonger dans la contemplation, écouter. 

Autour du bassin de nage, les plantes luxuriantes s’exhibent gorgées de chlorophylle. Le vent chuchote comme un soupir sur la peau. Quelques insectes bourdonnent, des oiseaux cachés dans l’ombre piaillent quand de plus téméraires piquent une tête, s’abreuvent sur la ligne d’eau. Les feuilles s’agitent dans un frou-frou qu’on croirait d’étoffe. Une sonate se joue, un printemps s’éveille.

Il y a là la convocation d’Éric Roux-Fontaine, le moment où le silence des profondeurs répond aux bruits du vivant. Sous l’eau, le calme, l’abstraction pour se retrouver. L’apnée pour mieux respirer. Au-dehors, un spectacle vivant, un jardin qui se rêve aquatique, étire ses branches, heureux de retrouver sa belle saison. 

Il y a là un rendez-vous avec ARTIST. La collection « Wonderland » infuse une nouvelle énergie d’avant saison printemps / été. La gamme de ses vêtements célèbre l’équilibre et la sérénité. Joie de vivre en couleur, et fraîcheur du renouveau. Facile à porter, féminin à souhait, décontracté sans en avoir l’air, chic sans l’avouer, gai comme un pinson, encapuchonné pour protéger ou épater… Ce nouveau look un zeste sportswear prépare aux balades comme aux retrouvailles, de l’aube jusqu’à la fin du jour.

La vedette du moment est un piqué de coton. Tissu estival, moelleux et frais, il se distingue et chez ARTIST, on fait tout pour vous distinguer. 

À la manière d’Éric Roux-Fontaine, la création vous emmène du moindre détail à un ensemble harmonieux, très ARTIST. Chez lui, c’est monumental, chaque toile est un miroir du merveilleux. Tout est poésie pour dire son immense respect à la Nature, pour peindre l’espérance ou pour revenir sur un territoire de l’enfance. Au même endroit exactement, le paysage intérieur complètement fantasmé, autant enraciné dans notre mémoire que dans une géographie.

UN IMMENSE MERCI à Éric Roux-Fontaine de nous avoir à nouveau procuré ce plaisir-là. Nous l’espérons contagieux pour le diffuser au pays des merveilles d’ARTIST, là où nous aimerions que chacune de nos coproductrices soit une « Alice » en sommeil, une femme à étonner.

L’artiste expose en France et poursuit une carrière internationale avec succès en Europe et aux USA.

  • Exposition collective à Paris au mois de novembre 2021

Suivre l’artiste : https://www.rouxfontaine.com/

  • Nouveau reportage disponible sur Youtube :

et entre autres documents sur Youtube.com : “documents artwork eric roux fontaine neverlandscape”

  • Livre : Neverlandscape chez Felli ou en ligne .

Auteurs JPaul Delfino, Salvator Lombardo, Pierre Bongiovani, Pierre Vavasseur


Galerie Felli à Paris - www.galeriefelli.com
Galerie Alain Daudet à Toulouse – www.galeriealaindaudet.fr
L’œil du Prince à Biarritz –
www.loeilduprince.com


Hugo Galerie à New-York – www.hugogalerie.com
Waltman Ortega Fine Arts à Miami – www.waltmanortega.com
M Fine Arts à Boston –
www.mfinearts.com


Eric Roux-Fontaine, peintre français né en 1966, vit et travaille à Versailles.

Publié par Viviane VGM, Rédactrice du Magazine Artist La marque.

1 commentaire

  • Elizabeth S.

    Quelle description de l’artiste et de son œuvre ! Tout comme le portrait précédent de la PAM, on se laisse emporter dans un autre monde.
    MERCI.

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir un rappel le jour de l'ouverture !

Vous êtes dejà 24 000 à nous suivre 🙏

Des mails simplement quand c'est nécessaire!

Trustpilot